Auguste Herbst

Strasbourg, 1878 - 1961

« Travaux à la cathédrale de Strasbourg »

Aquarelle

Cathédrale

36x26cm

Signature en bas à droite

Auguste Herbst Travaux à la cathédrale de Strasbourg (détail). Auguste Herbst. Travaux à la cathédrale de Strasbourg
Auguste Herbst "Travaux à la cathédrale de Strasbourg" (détail)
Auguste Herbst Travaux à la cathédrale de Strasbourg (détail). Auguste Herbst. Travaux à la cathédrale de Strasbourg
Auguste Herbst "Travaux à la cathédrale de Strasbourg" (détail)
Auguste Herbst Travaux à la cathédrale de Strasbourg (détail signature). Auguste Herbst. Travaux à la cathédrale de Strasbourg
Auguste Herbst "Travaux à la cathédrale de Strasbourg" (détail signature)
Auguste Herbst Travaux à la cathédrale de Strasbourg (avec son cadre). Auguste Herbst. Travaux à la cathédrale de Strasbourg
Auguste Herbst "Travaux à la cathédrale de Strasbourg" (avec son cadre)

Dessinateur attitré chez Emile Gallé à Nancy, aux côtés de Louis Hestaux et Ismaël Soriot, Auguste Herbst, développait le design de la manufature nancéenne qui deviendra célèbre dans le monde entier. L’histoire ne retient pas qu’en dehors de cette activité de dessinateur de modèle, Herbst se distingua par de remarquables aquarelles. Il devait sans doute réaliser celles-ci durant des voyages en Europe mais aussi dans sa terre natale qu’était l’Alsace. Ce sont pour l’essentiel des compositions de paysage où il recherchait à retenir le spectaculaire ou l’anecdotique. Son dessin raconte toujours quelque chose. En l’espèce, Herbst nous donne à voir une vue de la Cathédrale de Strasbourg tout à fait atypique, celle du maître tailleur de pierre. Le dessin assez sommaire nous transporte dans le chantier perpétuel. Lui-même sensible à l’ouvrage, il n’a pas hésité à nous montrer l’envers du décor. Il s’agit de cette vie des bâtisseurs, entre poulie et échafaudage en bois. Le grès rose détrempé fait aussi ressortir la mousse verte qui habille la pierre sur le piton. L’orage vient sans doute de passer, le chantier a été suspendu. La gargouille et le contrefort ne sont là qu’à titre indicatif quant au décor de la Cathédrale de Strasbourg. L’essentiel de la composition se trouve dans l’atmosphère, qui relate le temps qui passe, celui du monument mais aussi celui des hommes. Un court instant de la vie de la Cathédrale que Herbst a su brillamment capter.



Condition : présentée dans un cadre ancien en bois naturel avec verre antireflet.

RCS STRASBOURG TI 525 048 492 - Neustadt Galerie - Galerie Kiwior - 28 Avenue de la Marseillaise - 67000 Strasbourg France - contact@neustadtgalerie.com
mots clefs :

XXX