Léon Hornecker

Strasbourg-Neuhof, 1864 - 1924, Paris

« Ecorché »

Crayon

188x66cm (à vue)

1883

Léon HORNECKER Ecorché (avant) - dessin (détail). Léon Hornecker
Léon HORNECKER "Ecorché" (avant) - dessin (détail)
Léon HORNECKER Ecorché (avant) - dessin (détail). Léon Hornecker
Léon HORNECKER "Ecorché" (avant) - dessin (détail)
Léon HORNECKER Ecorché (avant) - dessin (détail signature). Léon Hornecker
Léon HORNECKER "Ecorché" (avant) - dessin (détail signature)
Léon HORNECKER Ecorché (avant) - dessin (avec son cadre). Léon Hornecker
Léon HORNECKER "Ecorché" (avant) - dessin (avec son cadre)
Léon HORNECKER Ecorché (arrière) - dessin. Léon Hornecker
Léon HORNECKER "Ecorché" (arrière) - dessin
Léon HORNECKER Ecorché (arrière) - dessin (détail). Léon Hornecker
Léon HORNECKER "Ecorché" (arrière) - dessin (détail)
Léon HORNECKER Ecorché (arrière) - dessin (détail). Léon Hornecker
Léon HORNECKER "Ecorché" (arrière) - dessin (détail)
Léon HORNECKER Ecorché (arrière) - dessin (avec son cadre). Léon Hornecker
Léon HORNECKER "Ecorché" (arrière) - dessin (avec son cadre)

Signé "L. Hornecker" et daté "10 juillet 1883" en bas à droite

Provenance :
- Atelier Léon Hornecker (jusqu'en 1908)
- collection Famille de l'artiste. (jusque dans les années 90')
- collection privée, Strasbourg (acquis auprès du précédent)


Il s'agit d'une oeuvre datant de la période où l'artiste était étudiant à l'Académie de Beaux-Art de Munich. Léon Hornecker durant son apprentissage dessine un dessin de très grande dimension (taille humaine) la sculpture de Jean-Antoine Houdon (1741 - 1828). Inspiré par les figures de l'anatomie et en particulier les planches anatomiques de l'Encyclopédie, publiées entre 1751 et 1772 par Diderot qui sont tout autant présentation du savoir des peintres et sculpteurs par la qualité des gravures que le savoir des médecins de l'époque, le sculpteur Houdon réalise en 1767, la sculpture de l'Écorché au bras tendu qui est « un chef-d'œuvre en tant que démonstration de virtuosité anatomique » au croisement de l'art et de la science. Cette sculpture, en sa version réduite, devient une figure classique de l'apprentissage de l'anatomie dans les ateliers de dessin, de peinture et de sculpture, malgré la critique d'Ingres. Selon Quatremer de Quincy, l'écorché est devenu, « dans les écoles, l'exemplaire normal de l'anatomie musculaire humaine ». « Le mérite de Houdon est d'avoir réalisé, en vue des sculpteurs à venir, un ouvrage tout à fait pédagogique, ce qui avait été essayé avant lui, mais non vraiment réalisé », écrivent Émile Delerot et Arsène Legrelle. « C'est la grammaire de la sculpture » écrit Arsène Houssaye. Il inspire également les méthodes d'anatomie artistique comme celles de Burne Hogarth ou de Will Eisner au xxe siècle. Il est même numérisé aujourd'hui en modélisation 3D.



RCS STRASBOURG TI 525 048 492 - Neustadt Galerie - Galerie Kiwior - 28 Avenue de la Marseillaise - 67000 Strasbourg France - contact@neustadtgalerie.com
mots clefs :

XXX